Le Souvenir Français veut revivre

Le comité du Souvenir français s’est réuni dernièrement pour évoquer un bilan succinct de ses activités et surtout sa reprise. Différents thèmes ont été soulevés qui seront approfondis lors de l’assemblée générale fixée au 17 juillet.

Cette réunion a permis au bureau du Comité du Souvenir français de Montiers-sur-Saulx de réfléchir à la reprise de ses activités.

Comité de Montiers-sur-Saulx

La présidente du comité du Souvenir Français de Montiers, Jeanne Mérat, a proposé au bureau de se réunir pour examiner des solutions à court terme alors que les activités de l’association patriotique ont été stoppées. Cette réunion était attendue par les membres du comité.

Tout d’abord, la présidente s’est dite rassurée par le nombre d’adhésions pour les années 2020 et 2021.« Même si les conditions sont difficiles, nous devons faire le maximum pour faire revivre notre comité au sein de notre canton. Depuis début 2020, des efforts ont été réalisés pour entretenir un lien entre tous ».

C’est donc avec enthousiasme que la présidente propose la journée annuelle (anciennement assemblée générale) le samedi 17 juillet, à Bure, partenaire de l’association depuis de nombreuses années.

À l’occasion de celle-ci, un point sera fait sur les deux derniers bilans et sur les projets délaissés pour cause de pandémie.

Des récompenses remises le 17 juillet

Les récompenses seront remises aux membres restés actifs même pendant cette période difficile. Bien qu’imprévu, le remplacement des fleurs blanches complètement décolorées par l’hiver des compositions tricolores déposées devant les monuments aux morts, s’est imposé. Celles-ci seront à nouveau entretenues avant novembre prochain.

« Comme ce fut le cas pour de nombreuses associations patriotiques le drapeau du comité a été absent aux commémorations habituelles. Néanmoins, le 8 mai dernier à Montiers, notre drapeau flottait auprès de celui des anciens combattants du village. Une façon de revivre ces instants en comité réduit devant le monument aux morts », explique Jeanne Mérat.

Le remplacement du porte-drapeau du comité, suite au décès de Gérard Charpentier, a été évoqué. La candidature d’une personne a été présentée et sera proposée lors de la journée annuelle du comité du 17 juillet prochain.

Des projets pour 2021

À défaut de pouvoir réaliser le voyage en Moselle prévu l’an passé, la présidente demande au bureau d’accepter la possibilité d’un projet de sortie en Haute-Marne et dans l’Aube, le jeudi 22 juillet prochain. Au programme : les visites du musée Napoléon-de-Brienne-le-Château, et l’après-midi celle de Colombey-les-Deux-Églises du mémorial entièrement révisé et de la croix de Lorraine. Durant cette journée, une commémoration est en étude avec un comité haut-marnais du Souvenir Français.

Coupure de presse de l’Est Républicain, Villers-le-Sec, le 28/05/2021