Affiche de la journée américaine à Longeville-en-Barrois. Source : commune de Longeville-en-Barrois.
Affiche de la journée américaine à Longeville-en-Barrois. Source : commune de Longeville-en-Barrois.

Comité de Bar-le-Duc

La journée américaine à Longeville-en-Barrois :

l’hommage rendu à deux aviateurs américains morts peu avant la libération

Le 28 août 2022, la commune de Longeville-en-Barrois a été pavoisée aux couleurs françaises et américaines pour commémorer un événement survenu 78 ans auparavant.

Les porte-drapeaux et les piquets d’honneur autour des plaques. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Les porte-drapeaux et les piquets d’honneur autour des plaques. Cliché : Mickaël MATHIEU.

Le 28 août 1944, peu avant la libération du département de la Meuse, des avions américains attaquaient un convoi allemand sur le quai militaire de Longeville-en-Barrois. Si les pilotes de l’US Air Force engagés dans cette opération avaient pu détruire 15 wagons, leurs appareils furent alors pris sous le feu d’une batterie anti-aérienne allemande qui abattait quatre d’entre eux. Les aviateurs William TOLBY et Arthur DUPPSTADT en ressortaient indemnes et purent être cachés par un habitant de Neuville-sur-Ornain jusqu’à la libération. Malheureusement, John GILMORE Jr, chef de l’escadrille engagée, et Wilson B. WEBER mourraient dans le crash de leurs appareils, tombés respectivement à Longeville-en-Barrois et à Resson.

Les plaques en hommage aux aviateurs John GILMORE Jr (à gauche) et à Wilson B. WEBER (à droite).
Les plaques en hommage aux aviateurs John GILMORE Jr (à gauche) et à Wilson B. WEBER (à droite).
Les autorités présentes. Au second rang, on distingue, de gauche à droite, Roger GEOFFROY (responsable de la section du Souvenir français de Longeville-en-Barois), Raphaël HUMBERT (président du comité du Souvenir français de Vavincourt), Serge HENRY (trésorier départemental du Souvenir français) et Michel PARISOT (délégué général adjoint du Souvenir français pour le Sud meusien). Cliché : Mickaël MATHIEU.
Les autorités présentes. Au second rang, on distingue, de gauche à droite, Roger GEOFFROY (responsable de la section du Souvenir français de Longeville-en-Barois), Raphaël HUMBERT (président du comité du Souvenir français de Vavincourt), Serge HENRY (trésorier départemental du Souvenir français) et Michel PARISOT (délégué général adjoint du Souvenir français pour le Sud meusien). Cliché : Mickaël MATHIEU.

Présentation de deux plaques commémoratives

Pour leur rendre hommage, les comités du Souvenir français de Bar-le-Duc et de Resson ont fait réaliser des plaques commémoratives, inaugurées au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à Longeville-en-Barrois, le 28 août à 16h, présidée par Pascale TRIMBACH, Préfet de la Meuse, et par Darragh PARADISO, consule générale américaine pour la région Grand Est et représentante des États-Unis auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg. Jérôme DUMONT, président du Conseil départemental de la Meuse, Franck MENONVILLE, sénateur de la Meuse et le lieutenant-colonel François GÉRARD, délégué militaire départemental de la Meuse, étaient également présents. Parmi les personnes invitées se trouvaient aussi Cathy MURPHY et Chelsea GRAY, respectivement nièce et petite-nièce de John GILMORE Jr, ainsi que Barry TOLBY, fils de William TOLBY. 38 porte-drapeaux, ainsi que des piquets d’honneur provenant respectivement de la base aérienne 113 de Saint-Dizier et la base de l’OTAN de Ramstein ont rehaussé la cérémonie par leur présence. Il est à noter aussi que l’événement, qui se déroulait au cœur de la journée américaine de Longeville-en-Barrois, a attiré une foule nombreuse.

Discours de Lionel BEAUFORT, maire de Longeville-en-Barrois. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Discours de Lionel BEAUFORT, maire de Longeville-en-Barrois. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Discours de Darragh PARADISO, consule générale américaine pour la région Grand-Est. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Discours de Darragh PARADISO, consule générale américaine pour la région Grand-Est. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Discours prononcé par Barry TOLBY, à l’issue de la cérémonie. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Discours prononcé par Barry TOLBY, à l’issue de la cérémonie. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Plaque en hommage à Wilson B WEBER, installée à Resson. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Plaque en hommage à Wilson B WEBER, installée à Resson. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Plaque en hommage à John GILMORE Jr, installée à Longeville-en-Barrois ; cliché : Mickaël MATHIEU
Plaque en hommage à John GILMORE Jr, installée à Longeville-en-Barrois ; cliché : Mickaël MATHIEU

Pose des deux plaques commémoratives

Le passage de deux Rafales de la base aérienne 113 marquait le début de la cérémonie. Jean-Luc LARZILLIÈRE, adhérent au comité du Souvenir français de Bar-le-Duc qui est à l’origine de cette célébration, a présenté l’historique de l’attaque aérienne qui a couté la vie à John GILMORE Jr et Wilson B. WEBER le 28 août 1944. Cette célébration a vu aussi un moment fort émouvant lorsque les descendantes de John GILMORE Jr se sont vus remettre sa gourmette. Après cette commémoration, les plaques ont ensuite été posées à proximité des lieux de leurs crashs respectifs :

• Celle de John GILMORE Jr a été installée sur une pierre, préparée à cet effet par Roger GEOFFROY, à côté de l’entrée du groupe scolaire François Laux à Longeville-en-Barrois,
• Celle de Wilson B. WEBER a été mise au bord de la route D 135, entre Resson et Bar-le-Duc, à côté du calvaire sur lequel se trouvait déjà une plaque en son hommage.

Exposition sur les crash du 28 août 1944

Outre la cérémonie d’inauguration de ces plaques, la journée américaine a proposé plusieurs animations dont une exposition revenant sur les crashes aériens du 28 août 1944, réalisée par Jean-Luc LARZILLIÈRE, avec Annie et Thibaut MANGIN, tous deux adhérents au comité du Souvenir français de Vavincourt.

Exposition sur les crashs survenus le 28 août 1944, réalisée par des membres du Souvenir français et présentée lors de la journée américaine. Cliché : Mickaël MATHIEU.
Mickaël MATHIEU