Les autorités face au monument du colonel Driant. Photographie : Mickaël MATHIEU
Les autorités face au monument du colonel Driant. Photographie : Mickaël MATHIEU

106e anniversaire du déclenchement de la bataille de Verdun

Comité de Bar-le-Duc

La traditionnelle cérémonie au bois des Caures, autour de la tombe du colonel Émile Driant et de ses chasseurs, s’est déroulée le dimanche 20 février 2022 à 15h30, en présence des autorités civiles et militaires meusiennes, ainsi que plusieurs représentants de la délégation meusienne du Souvenir français.

Rappel historique

21 février 1916, 7 h 15, l’artillerie allemande commence un violent bombardement, appelé Trommelfeuer, sur le secteur de Verdun. Au bois des Caures, le colonel Émile Driant et son corps de chasseurs composé des 56e et 59e bataillons de chasseurs (environ 1200 hommes) subissent ce premier choc et résistent au prix de lourdes pertes. 90% des chasseurs, parmi lesquels le colonel Driant le 22 février vers 16 heures, tombent au champ d’honneur sur ce secteur du front. Inhumé par les Allemands à proximité du lieu de son décès, le colonel Driant fut ensuite enterré au pied du monument érigé par Grégoire Calvet au bois des Caures en 1922. Il est le cadre d’une cérémonie commémorative qui se tient chaque année, aux environs du 21 février.

Organisation de la cérémonie

Organisée par la Sidi Brahim de Verdun et Meuse et la commune de Vacherauville, la cérémonie du bois des Caures est l’occasion de rendre hommage au colonel Driant et à ses chasseurs qui firent face à ce déluge de feu et aux premiers assauts allemands de la bataille de Verdun. Ces faits d’armes furent rappelés par le directeur de l’ONACVG de la Meuse Cédric SCHWINDT. Si en 2021, cette commémoration s’était déroulée en format restreint à cause de la pandémie de COVID-19, le 106e anniversaire de ces faits d’armes a vu le retour du public. Outre les autorités civiles et militaires du département de la Meuse, la délégation du Souvenir français de la Meuse comptait plusieurs représentants, parmi lesquels le délégué général André-Victor PITZ, qui a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument, et Claude THIRÉ, président du comité de Revigny-sur-Ornain, qui a dirigé la cérémonie.

Le Souvenir français toujours fidèle

Étaient également présents comme représentants du Souvenir français de la Meuse : Serge HENRY (trésorier départemental), Isabelle JOCHYMSKI (présidente du comité de Vaubecourt et conseillère départementale), Pierre LENHARD (président du comité de Damvillers), Mickaël MATHIEU (président du comité de Bar-le-Duc), Michel PARISOT (délégué général adjoint pour le Sud meusien), Jean-Pierre ROBERT (représentant le comité de Seuil d’Argonne), Frédéric RULLIER (président du comité de Commercy et porte-drapeau lors de la cérémonie)…

Les porte-drapeaux du Souvenir français face au monument du colonel Driant. Photographie : Mickaël MATHIEU
Les porte-drapeaux du Souvenir français face au monument du colonel Driant. Photographie : Mickaël MATHIEU

Epilogue

Cette cérémonie émouvante a constitué un vibrant hommage au colonel Driant et à ses chasseurs, 106 ans après ces faits d’armes. Comme d’autres commémorations, elle illustre parfaitement la devise du Souvenir français : « À nous le souvenir… À eux l’immortalité »

Vous pourrez visualiser d’autres photographies en suivant ce lien

Mickaël MATHIEU